Que ce soit en raison des points de presse quotidiens des autorités, des actualités qu’on suit plus assidûment ou de davantage d’occasions de faire du rattrapage de nos émissions préférées, la consommation de télévision a augmenté depuis le début de la pandémie de COVID-19. Car, bien que les émissions de sports aient été annulées pour l’instant, il reste amplement de contenu intéressant que les Canadiens peuvent regarder.

Étant donné l’incertitude et la confusion qui persistent, certains annonceurs ont commencé à réduire leurs dépenses publicitaires sans vraiment débattre si c’est la bonne chose à faire ou non. Pourtant, d’après notre plus récent tableau de bord ConexAPI, l’écoute de la télévision est en hausse, qu’il s’agisse des actualités, des talk-shows de jour, des émissions pour enfants ou des émissions diffusées aux heures de grande écoute.

 

Voici quelques points saillants de ce que les gens regardent :

  • À la mi-mars, l’écoute hebdomadaire dans le marché Québec Franco était de 6 heures de plus qu’au début du mois de février.
  • L'écoute dans l’ensemble du Canada a atteint un sommet de près de 26 heures par semaine chez les personnes âgées de deux ans et plus, comparativement à 22,7 heures au début du mois de février.
  • L’écoute pendant la journée continue d’être élevée dans toutes les catégories démographiques faisant l’objet d’un rapport.
  • L’écoute en direct aux heures de grande écoute augmente dans tous les marchés et dans toutes les catégories démographiques faisant l’objet d’un rapport.
  • La portée hebdomadaire des chaînes d’information dans les marchés francophones et anglophones reste élevée (CBC News, CTV News et LCN enregistrent une croissance de 5 à 15 points de pourcentage par rapport au début février)

Les clients abonnés au service télévision PPM peuvent accéder au rapport complet par le biais de la plateforme Lens ou de la page d’accueil d’InfoSys+TV PPM.

Communiquez avec nous pour découvrir comment nous pouvons vous aider à exploiter vos données.

Consultez nos experts