La pandémie de la COVID-19 a considérablement impacté nos vies que ce soit au niveau de nos habitudes d'achat, de notre consommation des médias, de nos projets de voyage et bien sûr de notre mode de vie en général. L'étude RAE nous permet d’analyser au fil du temps et ce, à travers le Canada, les différents changements observés selon les régions et les villes.

Cette analyse est basée sur la dernière étude RAE de l’automne 2020, qui comprend les données des répondants d'octobre 2019 à juillet 2020 et la compare au sondage de l'automne 2019 pour les différentes régions du Canada et les grands groupes d'âge (18-34, 35-54, 55-64 et 65+). 

Impact de la COVID-19 sur les habitudes d'achat des Canadiens

Les Canadiens préfèrent toujours faire leurs achats en magasin plutôt qu'en ligne avec 60% d’entre eux qui disent préférer faire leurs achats dans un magasin de détail pour l'expérience client. On observe une hausse dans toutes les régions à l'exception des régions de l’Atlantique et dans tous les groupes d’age. 30% des adultes disent préférer faire des achats en ligne pour plus de commodité. Cette hausse est particulièrement observable au Québec (hausse de 11%) et parmi les groupes plus âgés (hausse de 11% chez les 55-64 ans).

À l’exception de la catégorie « Épicerie » qui est restée stable, les dépenses moyennes totales consacrées à certaines catégories de vente au détail ont légèrement changé comparativement à l’année dernière.

spend by category (FR)En ce qui concerne les achats importants, les intentions des Canadiens ont peu changé. 79% des adultes affirment qu'ils n'ont pas l'intention de déménager au cours des 2 prochaines années (en hausse de 1%) et 68% des adultes disent ne pas avoir l’intention d’acquérir ou de louer une nouvelle voiture au cours des 12 prochains mois (+ 2%). La catégorie « Mobilier de jardin » enregistre l'augmentation la plus significative des intentions d’achat; une hausse de 17% au Canada, de 40% en Ontario et de 50% chez les 65 ans et plus.

Impact de la COVID-19 sur les activites de loisirs des Canadiens

Lorsqu'on examine les attractions locales visitées une ou plusieurs fois au cours de la dernière année par les Canadiens, on dénote une diminution de l’affluence dans les galeries d'art, les musées, les expositions, les arcades de jeux vidéo et les zoos, contrairement aux jardins municipaux et aux parcs provinciaux qui ont connu une augmentation de leur activité.

En ce qui concerne les «activités sportives et de loisirs» les chiffres ont légèrement changé. Les résultats pour la lecture et le jardinage, soient les deux activités principales des Canadiens, restent stables et ce à travers les différentes régions tant dis que l'exercice / entraînement à domicile est passé au troisième rang en Ontario, dans les Prairies et en Colombie-Britannique. Les abonnements à un club de santé ont enregistré une hausse de 14% au Québec et de 5% au Canada.

Principales activités sportives / de loisirs (% d'adultes – Canada Total au cours de la dernière année)

sport activities (FR)

L'étude RAE de l'automne 2020 démontre que les restaurants sont de moins en moins fréquentés. 82% des adultes déclarent avoir visité un restaurant / bar au cours de l'année dernière (une baisse de 1% seulement), par contre lorsqu'on leur a demandé s'ils avaient fréquenté un de ces établissements le mois dernier, les résultats reculent à 62%(une baisse de 10% par rapport à l'année dernière). Sans surprise, les dépenses en restauration ont chuté cette année, le montant moyen dépensé dans un cadre professionnel a baissé de 14% et de 6% lorsqu’il s’agit de le faire pour le plaisir ou raisons personnelles. Les chiffres sont restés stables en ce qui concerne les commandes pour emporter et le service au volant. Cependant, on remarque une baisse de 13% quant au choix de manger en salle, de 4% pour la livraison à domicile comparativement à une augmentation de 11% des services de livraison en ligne.

Comment la COVID-19 a-t-elle influencé la consommation de media au Canada?

L’étude RAE de l'automne 2020 indique que 66% des adultes canadiens payent pour un abonnement média (en hausse de 8% par rapport à l'année dernière). Parmi tous les services, Netflix reste le plus utilisé. 67% des adultes canadiens ont regardé Netflix au cours d’une semaine moyenne (en hausse de 3% comparativement à l'année dernière). Avec 19% des adultes qui ont regardé Amazon Prime au cours d’une semaine moyenne, il s’agit de la plateforme qui a connu la croissance la plus importante (24% dans les Prairies) versus 11% l'année dernière.

Les heures autodéclarées de navigation sur Internet ont augmenté de 9% dans le sondage d'automne,la plus importante augmentation ayant été enregistrée chez les groupes les plus âgés (une hausse de 14% pour les adultes de 65 ans et plus).

Il y a également eu quelques changements quant aux activités sur internet.

internet activities (FR)30% des Canadiens reconnaissent qu'il est très important de rester connectés via les médias sociaux (jusqu'à 42% chez les 18 à 34 ans). Avec un peu plus de la moitié des adultes canadiens qui se sont connectés au cours des 7 derniers jours, Facebook demeure la plateforme la plus populaire. 24% des adultes déclarent avoir utilisé Instagram au cours des 7 derniers jours, soit une augmentation de 9%. L’utilisation de la plateforme a augmenté au sein de tous les groupes d'âge, mais c’est chez les adultes âgés de 65 ans et plus qu’on observe la plus forte croissance (20% par rapport à l'année dernière).

Restez à l’affût de notre prochain webinaire de la nouvelle année, où nous examinerons cette étude plus en profondeur. Pour plus d'informations et de détails sur l'impact de la COVID-19 sur les données d'auditoire de la télévision et de la radio, consultez nos blogues:

Impact de la COVID-19 sur l’écoute de la télévision

Impact de la COVID-19 sur l’écoute de la radio

 

Communiquez avec nous pour découvrir comment nous pouvons vous aider à exploiter vos données.

Consultez nos experts